dimanche 5 juin 2016

No, seriously

(carré de Canson + acrylique de 27cm)

Le pliage de masques est souvent décrit comme le modelage d'une feuille comprenant quelques plis préparatoires, mais je préfère parler de propagation de défauts. Ici, on ne retrouve que deux "crimps" pour former les paupières et un enfoncement pour former le nez, tout le reste en découle (non, pas du nez) :


En termes mathématiques, en se confinant à un plan de projection donné, les défauts peuvent être propagés à peu près dans toutes les directions, mais on doit alors compter avec des volumes qui sont irréalistes (voyez ci-dessous). La clé d'un bon masque en origami est peut-être alors de savoir choisir à quelles lignes et à quels volumes accorder de l'importance, sachant que les deux se contraignent mutuellement, tout en profitant du fait que l'oeil accorde vraisemblablement plus d'importance aux lignes.


Bien entendu, on peut se rapprocher indéfiniment d'un modèle aux volumes réalistes, mais c'est alors au prix d'une multiplication de lignes parasites, ce qui semble aller à l'encontre d'un idéal de pliage, souvent qualifié d'"élègance".
(Canson square + acrylic - 27cm)

The process of folding masks is often described as being the modelling of a sheet with a few preparatory creases, but I prefer to visualise this process in terms of propagation of faults. Here, there are but two crimps which form the basis of the eyelids and a sink so as to shape the nose, the rest follows :


In mathematical terms, confining oneself to a given projection plane, the faults can be propagated virtually in all directions, but at the price of volumes which will generally not be realistic (see below). The key to a good origmami mask may then lie in the choices between the lines and volumes (knowing they dictate constraints for each other), though I am quite sure that the eye attaches more importance to the lines at first.


Of course, one can define volumes which are arbitrary close to reality, but this then will likely make parasitic lines proliferate, which seems to go against one of the ideals of origami, often coined "elegance".

Aucun commentaire:

Publier un commentaire